Accueil / Albums / Mot-clé Foveon /

Las salinas

20170311-0004.jpg Las salinasMiniaturesLas salinasLas salinasMiniaturesLas salinasLas salinasMiniaturesLas salinasLas salinasMiniaturesLas salinasLas salinasMiniaturesLas salinas

HORS-SUJET / Mexique, Las Salinas

Avec l'augmentation de la demande pour le produit et le début des opérations par Exportadora de Sal dans les années 1950, ils ont commencé par construire une zone de concentration pour produire de la saumure dans des conditions contrôlées. Les zones de concentration ont été conditionnées par la construction d'un barrage pour isoler les terres inondées du lagon proprement dit.
Depuis les années 1950, de nouvelles zones ont progressivement été intégrées dans la production de sel avec la méthode de l'évaporation solaire de l'eau de mer. Ainsi, Sal Exportadora est passé d'une superficie d'environ 89 Km2 et d'une production de 79 790 tonnes de sel par an à une infrastructure opérationnelle capable de produire et transporter un volume de 7 millions de tonnes par an. L'exportateur de sel a 28.184 ha (281 km2) de vaisseaux d'évaporation ou de zones de concentration, 3 000 ha (30 km2) dans des vaisseaux de cristallisation dans les plaines adjacentes aux lagunes d'Ojo de Liebre et de Guerrero Negro.

Description
HORS-SUJET / Mexique, Las Salinas

Avec l'augmentation de la demande pour le produit et le début des opérations par Exportadora de Sal dans les années 1950, ils ont commencé par construire une zone de concentration pour produire de la saumure dans des conditions contrôlées. Les zones de concentration ont été conditionnées par la construction d'un barrage pour isoler les terres inondées du lagon proprement dit.
Depuis les années 1950, de nouvelles zones ont progressivement été intégrées dans la production de sel avec la méthode de l'évaporation solaire de l'eau de mer. Ainsi, Sal Exportadora est passé d'une superficie d'environ 89 Km2 et d'une production de 79 790 tonnes de sel par an à une infrastructure opérationnelle capable de produire et transporter un volume de 7 millions de tonnes par an. L'exportateur de sel a 28.184 ha (281 km2) de vaisseaux d'évaporation ou de zones de concentration, 3 000 ha (30 km2) dans des vaisseaux de cristallisation dans les plaines adjacentes aux lagunes d'Ojo de Liebre et de Guerrero Negro.
Fichier
20170311-0004.jpg

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Powered by Piwigo.com - Mis à jour le 14/06/2018 © Gérard DUBOULOZ Tous droits réservés. Reproduction, même partielle, interdite.