Accueil   Monde sauvage   Oiseaux   Parcs animaliers   Macro & proxi   Ma France   Hors-sujet
  Gérard DUBOULOZ Photographies
 

 

20150419-0002_SPP.jpg PleybenMiniaturesChapelle du diablePleybenMiniaturesChapelle du diablePleybenMiniaturesChapelle du diablePleybenMiniaturesChapelle du diablePleybenMiniaturesChapelle du diable

MA FRANCE / Bretagne

La cathédrale Saint-Tugdual, fondée au VIème siècle par le moine gallois Tugdual. L'édifice, primitivement dédié à saint André Apôtre, est rebâti vers 970 par un dénommé Gratianus ou Gratias (après le saccage des Normands) puis de nouveau au XIIème siècle (époque dont il subsiste la tour appelée fort improprement "Tour d'Hasting", à l'extrémité du croisillon nord). Le chantier de la cathédrale gothique est entrepris en 1296 en remplacement de la cathédrale romane. D'autres historiens affirment que c'est en l'année 1339 seulement que l'évêque Richard du Poirier ou du Perrier (Richardus de Piru) entreprit d'élever une nouvelle cathédrale. Si on en croit les chroniques, l'édifice est détruit ou tout au moins gravement endommagé par les Anglais en 1345.

Description
MA FRANCE / Bretagne

La cathédrale Saint-Tugdual, fondée au VIème siècle par le moine gallois Tugdual. L'édifice, primitivement dédié à saint André Apôtre, est rebâti vers 970 par un dénommé Gratianus ou Gratias (après le saccage des Normands) puis de nouveau au XIIème siècle (époque dont il subsiste la tour appelée fort improprement "Tour d'Hasting", à l'extrémité du croisillon nord). Le chantier de la cathédrale gothique est entrepris en 1296 en remplacement de la cathédrale romane. D'autres historiens affirment que c'est en l'année 1339 seulement que l'évêque Richard du Poirier ou du Perrier (Richardus de Piru) entreprit d'élever une nouvelle cathédrale. Si on en croit les chroniques, l'édifice est détruit ou tout au moins gravement endommagé par les Anglais en 1345.
Fichier
20150419-0002_SPP.jpg

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Powered by Piwigo.com - Mis à jour le 05/05/2020 © Gérard DUBOULOZ Tous droits réservés. Reproduction, même partielle, interdite.