Accueil / Albums / Mot-clé Sigma SD QUATTRO /

Dublin Castle

20160915-0015_SPP.jpg Dublin CastleMiniaturesDublin CastleMiniaturesDublin CastleMiniaturesDublin CastleMiniaturesDublin CastleMiniatures

HORS-SUJET / Dublin

Dublin Castle.
Bâti en 1204, sur l’ordre du roi Jean, le château de Dublin fut édifié sur l’emplacement d’un ancien fort Viking. Sa construction, avait pour objectif de symboliser la domination britannique sur l’Irlande, et par état de cause, le règne des Anglo-Normands sur les Irlandais.
Le château fut fortement influencé par le style roman : son architecture, purement issue des règles de construction médiévales comportait une structure composée de douves, de murailles et remparts ainsi que de tours crénelées.
La Record Tower, érigée en 1258, en est à ce jour le vestige le plus ancien a avoir été conservé tel quel. Le reste du château a évolué au fil des siècles vers un style plus néoclassique, du fait d’incendies ayant dévasté les ailes de la forteresse (1670, 1684). Sir William Robinson ordonna ainsi la construction de 2 cours intérieures : l’Upper Yard et la Lower Yard.
En 1812, l’Octogonal Tower s’ajoute à la construction. Il s’agit d’une tour s’inspirant du style de la Record Tower, dont la taille, bien plus petite, permet de souligner les influences romanes passées du château.
Au XXème siècle la Bermingham Tower, tour sud-ouest du château est améliorée, afin de pousser ses accents néo-gothiques.
Au fil des ans, le château de Dublin a accueillit en ses murs de grandes personnalités, et est encore à ce jour le lieu de cérémonies politiques. L’investiture du Président par exemple, ou encore la signature de l’Accord du Vendredi Saint en 1998 se sont d’ailleurs déroulés dans ce château.

Description
HORS-SUJET / Dublin

Dublin Castle.
Bâti en 1204, sur l’ordre du roi Jean, le château de Dublin fut édifié sur l’emplacement d’un ancien fort Viking. Sa construction, avait pour objectif de symboliser la domination britannique sur l’Irlande, et par état de cause, le règne des Anglo-Normands sur les Irlandais.
Le château fut fortement influencé par le style roman : son architecture, purement issue des règles de construction médiévales comportait une structure composée de douves, de murailles et remparts ainsi que de tours crénelées.
La Record Tower, érigée en 1258, en est à ce jour le vestige le plus ancien a avoir été conservé tel quel. Le reste du château a évolué au fil des siècles vers un style plus néoclassique, du fait d’incendies ayant dévasté les ailes de la forteresse (1670, 1684). Sir William Robinson ordonna ainsi la construction de 2 cours intérieures : l’Upper Yard et la Lower Yard.
En 1812, l’Octogonal Tower s’ajoute à la construction. Il s’agit d’une tour s’inspirant du style de la Record Tower, dont la taille, bien plus petite, permet de souligner les influences romanes passées du château.
Au XXème siècle la Bermingham Tower, tour sud-ouest du château est améliorée, afin de pousser ses accents néo-gothiques.
Au fil des ans, le château de Dublin a accueillit en ses murs de grandes personnalités, et est encore à ce jour le lieu de cérémonies politiques. L’investiture du Président par exemple, ou encore la signature de l’Accord du Vendredi Saint en 1998 se sont d’ailleurs déroulés dans ce château.
Fichier
20160915-0015_SPP.jpg

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Powered by Piwigo.com - Mis à jour le 13/10/2019 © Gérard DUBOULOZ Tous droits réservés. Reproduction, même partielle, interdite.