20160917-0044_SPP.jpg Saint Patrick's CathedralMiniaturesChrist Church CathedralSaint Patrick's CathedralMiniaturesChrist Church CathedralSaint Patrick's CathedralMiniaturesChrist Church CathedralSaint Patrick's CathedralMiniaturesChrist Church CathedralSaint Patrick's CathedralMiniaturesChrist Church Cathedral

HORS-SUJET / Dublin

La Cathédrale Saint-Patrick (Árd Eaglais Naomh Pádraig en gaélique), siège du culte anglican de l'église d'Irlande et notamment du diocèse de Dublin et Glendalough, s'élève dans les quartiers sud de la vieille ville de Dublin, la capitale de l’Irlande, sur un ancien lieu de culte.
L'édifice se situe à la source, où le saint patron baptisa ses fidèles.
Cependant, elle fut entièrement reconstruite, il ne reste donc rien des bâtiments d’origine. Les origines de la cathédrale remontent au Ve siècle. Les Normands la remplacèrent par une construction en pierre en 1191 et le bâtiment que l'on voit aujourd'hui date du XIIIe siècle excepté la tour ouest reconstruite par l'archevêque Minot en 1370 à la suite d'un incendie, ainsi que la flèche qui date de 1749. Il est possible de la visiter.
Le plus célèbre de ses doyens fut l'écrivain Jonathan Swift, entre 1713 et 1745, qui y est enterré. Dans le transept nord sont exposés :
- le masque mortuaire de l'auteur
- sa chaire mobile
- divers objets personnels.
En 1310, le procès des templiers arrêtés en Irlande s'y est déroulé sous la conduite de l'évêque de Kildare, le siège de l'archevêque de Dublin étant vacant à ce moment-là.

Description
HORS-SUJET / Dublin

La Cathédrale Saint-Patrick (Árd Eaglais Naomh Pádraig en gaélique), siège du culte anglican de l'église d'Irlande et notamment du diocèse de Dublin et Glendalough, s'élève dans les quartiers sud de la vieille ville de Dublin, la capitale de l’Irlande, sur un ancien lieu de culte.
L'édifice se situe à la source, où le saint patron baptisa ses fidèles.
Cependant, elle fut entièrement reconstruite, il ne reste donc rien des bâtiments d’origine. Les origines de la cathédrale remontent au Ve siècle. Les Normands la remplacèrent par une construction en pierre en 1191 et le bâtiment que l'on voit aujourd'hui date du XIIIe siècle excepté la tour ouest reconstruite par l'archevêque Minot en 1370 à la suite d'un incendie, ainsi que la flèche qui date de 1749. Il est possible de la visiter.
Le plus célèbre de ses doyens fut l'écrivain Jonathan Swift, entre 1713 et 1745, qui y est enterré. Dans le transept nord sont exposés :
- le masque mortuaire de l'auteur
- sa chaire mobile
- divers objets personnels.
En 1310, le procès des templiers arrêtés en Irlande s'y est déroulé sous la conduite de l'évêque de Kildare, le siège de l'archevêque de Dublin étant vacant à ce moment-là.
Fichier
20160917-0044_SPP.jpg

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Powered by Piwigo.com - Mis à jour le 11/12/2019 © Gérard DUBOULOZ Tous droits réservés. Reproduction, même partielle, interdite.